Surface d’attaque

Nous analysons votre surface d’attaque, autrement dit tous les points d’entrée possibles qu’un attaquant pourrait utiliser pour accéder à votre système : interfaces utilisateur, API, ports ouverts, et tout autre aspect exposé à l’extérieur
alt

Évaluation de votre Surface d’Attaque

Initiez la sécurité de vos actifs avec notre service d’Évaluation de la Surface d’Attaque par nos experts reconnus en cybersécurité.
Nous identifions les points d’entrée exposés afin de vous aider à augmenter la maitrise de vos actifs

Questions fréquentes

C'est quoi une IP malveillante ?

Les "IP malveillantes" font référence aux adresses IP associées à des activités malveillantes en ligne. Ces adresses sont utilisées par des individus ou des programmes informatiques pour effectuer des attaques, telles que des tentatives d'intrusion dans des systèmes, des envois de pourriels, des attaques par déni de service distribué (DDoS), ou d'autres formes d'activités malveillantes. Les IP malveillantes peuvent être identifiées et bloquées à l'aide de mesures de sécurité telles que les listes noires d'adresses IP qui peuvent être basées sur la réputation de l'IP ou les pare-feu.

C'est quoi une requête malveillante ?

Une "requête web malveillante" est une demande envoyée à un site web ou à un serveur avec l'intention de causer des dommages ou de déclencher des comportements non prévus. Ce type de requête peut être utilisé pour exploiter les vulnérabilités d'un site web, voler des données sensibles, installer des malwares, ou perturber les services. Les requêtes malveillantes peuvent prendre de nombreuses formes, telles que les injections SQL, les attaques par déni de service (DDoS), ou encore l'exploitation de failles de sécurité dans les applications web. Les administrateurs de sites web utilisent souvent des outils de sécurité tels que les pare-feu d'applications web (WAF) pour détecter et bloquer ces requêtes nuisibles.

Comment fonctionne une attaque par brute-force ?

L'attaquant utilise un programme informatique automatisé pour générer et essayer différentes combinaisons de mots de passe ou de clés, souvent en commençant par les combinaisons les plus simples et en progressant vers des combinaisons plus complexes. Ces attaques peuvent exploiter les vulnérabilités des systèmes qui n'ont pas de limitations de connexion ou qui utilisent des mots de passe faibles.

Comment les malwares infectent-ils les systèmes ?

Les malwares peuvent infecter les systèmes de différentes manières, notamment via des téléchargements malveillants, des pièces jointes infectées dans les e-mails, des sites web compromis, des périphériques USB infectés, des réseaux non sécurisés, et bien d'autres encore. Les cybercriminels utilisent diverses techniques d'ingénierie sociale et de piratage pour inciter les utilisateurs à exécuter des programmes malveillants sur leurs appareils.

Comment se protéger contre les malwares ?

Pour se protéger contre les malwares, il est essentiel de mettre en place des mesures de sécurité robustes, telles que l'utilisation d'un logiciel antivirus et anti-malware à jour, l'installation de mises à jour de sécurité régulières, l'éducation des utilisateurs sur les pratiques de sécurité en ligne, et la mise en place de pare-feu et de filtres anti-spam efficaces. Il est également recommandé de sauvegarder régulièrement les données importantes et d'éviter de cliquer sur des liens ou de télécharger des fichiers provenant de sources non fiables.

Chez Hodi, nous incluons par défaut dans tous nos hébergements des solutions WAF, Anti-bruteforce et un Anti-virus, ainsi qu’un blocage des bots malveillants pour protéger vos sites internet.

Qu'est-ce qu'un malware ?

Le terme "malware" est une contraction de "malicious software" (logiciel malveillant). Il fait référence à tout type de logiciel conçu dans le but de causer des dommages, d'accéder à des données confidentielles ou de perturber le fonctionnement normal d'un système informatique, sans le consentement de l'utilisateur.

Qu'est-ce qu'une attaque par brute-force ?

Une attaque par brute-force est une technique utilisée par les cybercriminels pour tenter de deviner des informations confidentielles telles que des mots de passe ou des clés de chiffrement en essayant de manière répétée et systématique différentes combinaisons jusqu'à ce que la bonne soit trouvée.

Quels sont les types courants d'attaques par brute-force ?

Il existe plusieurs variantes d'attaques par brute-force, notamment :

  • Attaques par brute-force simple : Essayant toutes les combinaisons possibles de caractères.

  • Attaques par dictionnaire : Utilisant des listes de mots courants ou de mots de passe courants.

  • Attaques par brute-force hybride : Combinant des techniques de force brute avec des éléments de dictionnaire ou de séquences de caractères prévisibles.

Quels sont les types courants de malwares ?

Les malwares peuvent prendre différentes formes, chacune ayant ses propres objectifs et méthodes de propagation.

Voici quelques-uns des types de malwares les plus courants :

  • Virus : Un programme capable de se propager en infectant d'autres fichiers ou programmes sur un système.

  • Vers (Worms) : Des programmes autonomes capables de se propager d'un ordinateur à un autre via des réseaux informatiques.

  • Chevaux de Troie (Trojans) : Des programmes qui se font passer pour des logiciels légitimes pour inciter les utilisateurs à les télécharger, permettant ainsi aux cybercriminels d'accéder aux systèmes.

  • Logiciels espions (Spyware) : Des programmes conçus pour surveiller et collecter des informations sur les activités d'un utilisateur à son insu.

  • Ransomwares : Des logiciels malveillants qui chiffrent les fichiers d'un utilisateur et exigent le paiement d'une rançon pour les débloquer.

  • Adwares : Des programmes conçus pour diffuser des publicités intrusives et indésirables sur les ordinateurs des utilisateurs.

Parlons peu, parlons vrai.

Maintenant ou plus tard, échangeons sur votre projet et vos problématiques
Parler à un conseiller
Excellent

Une note de 4.8 sur 5 sur la base de 78 avis sur

Trustpilot